• Accueil
  • > Archives pour septembre 2014

Archive mensuelle de septembre 2014

Magie du Ladakh avec une super équipe

Que faire l’été quand il pleut au Népal ou en Europe ;-) ? Et bien, une bonne idée, c’est d’aller au Ladakh en Inde !

C’est ce qu’avaient décidé 5 joyeux et jeunes aventuriers que j’ai eu le plaisir d’accompagner comme guide francophone avec mes amis locaux ladakhis avec qui je parle l’hindi.

Mais qui sont-ils ? Il y a Olivier (surnommé « Oliv »), Jean-Marie (JM), Thomas (Thom), Véronique (Véro) et Isabelle (Isa). C’est leur première fois en Inde! Oh là là, arrivés à Delhi le 20 juillet, ils étaient impressionnés par l’animation, le bruit et la folle circulation des voitures, bus, rickshaws, tuctucs, avec les vaches sacrées au milieu de tout ça !…Bienvenue en Inde ! Nous avons mangé dans un resto au main bazar à Pahragunj , le quartier animé où logent les voyageurs sac à dos…disons que c’est un peu comme le Thamel de Katmandu mais encore plus animé!

Le lendemain, le 21 juillet, nous sommes partis vers 6h du matin pour l’aéroport où nous avons pris le vol pour Leh. Le vol s’est bien passé et après quelques temps, nous avons pu apercevoir les montagnes…c’est impressionnant vu d’en haut ! Arrivés à Leh, Stenzin, mon collaborateur au Ladakh, nous accueille et nous emmènent à l’hôtel Kidar, un agréable hôtel situé à une bonne dizaine de minutes du centre, dans un endroit tranquille avec un superbe jardin et potager. Après un petit temps de repos, l’équipe se sent en forme malgré la différence d’altitude (3500 m), alors nous partons pour faire connaissance de Leh, visiter le monastère Gompa Sankar où habitent des moines geluppa. Nous visitons également Shanti Stupa, la stupa de la paix offerte par un Japonais bouddhiste pour la paix dans le monde. De là, on a une super vue. A Shanti Stupa, au premier étage, nous pouvons observer chaque statue expliquant la vie de Bouddha (sa vie de prince, quand il médite, lorsqu ‘il s’est endormi (mort)…). Ensuite, nous redescendons en ville, nos amis en profitent pour faire les boutiques, surtout les filles ;-) , avant de rentrer à l’hôtel et de prendre le diner vers 20h.

P1040975

Le 22 juillet, nous partons visiter Leh Palace, l’ancienne résidence de la famille royale, actuellement en restauration. Ce palais n’est plus habité et appartient maintenant à l’ Archeological Survey of India. Le palais a été construit au 17ème siècle dans le style du Potala à Lhassa. Il fait beau et nous avons une belle vue sur la veille ville de Leh, avec à l’horizon un paysage de montagnes dans un décor désertique. Nous visitons également le temple au-dessus du palais qui est le temple de crystale où se trouve le grand Bouddha du Futur ( Maitera Boudhha) et aussi le temple avec des statues protecteurs.

P1050081

P1050085 Leh Palace

 

 Leh PalaceLeh PalaceP1050129

Leh Palace

Le 23 juillet, vers 9h nous nous mettons en route vers Lamayuru, un des plus célèbres et anciens monastères du Ladakh. Nous suivons la rivière de l’Indus et pouvons voir les villages dans les oasis de cultures. Nous passons par un endroit où les rivières Indus et Zanskar se rejoignent. C’est par là que se fait le trek sur la rivière gelée du Zanskar. A Saspol, nous prenons à gauche pour aller à Alchi, un adorable village paisible, pour visiter le très vieux et célèbre Alchi Choskor temple qui contrairement aux autres temples n’est pas construit en hauteur mais dans le village. Vers midi, nous prenons le pic nic et ensuite, nous reprenons la route vers Lamayuru. Notre chauffeur Tundup avait mis de la musique ladakhie, ambiance 100% ladakhie. Nous arrivons à Lamayuru, le paysage est particulier, très minéral, on dit qu’il est « lunaire ». Vers 17h, nous visitons le célèbre monastère qui a été fondé par Rinchen Zangpo (ayant construit de nombreux monastères dont celui d’Alchi). Le monastère abrite environ 300 moines, il est bien situé en hauteur et nous offre un beau panorama. Nous avons l’occasion d’assister à une cérémonie bouddhiste. Ensuite, nous visitons la grotte où le Guru Rimbouche a médité à la fin du 7ème siècle. Ce soir Olivier nous fait un « blind test » musical. Il joue des mélodies avec son harmonica et nous devons deviner quelle chanson c’est ! C’est amusant!

P1050368

P1050612

P1050470

Le 24 juillet, c’est le début du trek de 5 jours dans la vallée de la SHAM ! Nous prenons la route vers 08h30 durant environ 30 minutes pour aller à Kaltse. Là, la marche commence et nous montons un col de 3870 m. La montée est un peu raide au début mais après ça monte progressivement. Notre co-guide local ladakhi s’appelle Jigmet. Il est gentil et blagueur ! Il aime bien taquiner. Le soleil tape, il commence à faire chaud. Nous mettons les lunettes de soleil et la crème solaire. . Je sens dans le groupe une entraide et une bonne entente générale entre nos amis voyageurs et l’équipe locale, cela me fait très plaisir et c’est une joie de les accompagner. C’est important d’avoir une bonne entente dans le groupe… Nos amis voyageurs ont de belles personnalités, à la fois pleine de vie et ouverte à l’aventure: Isa et Véro, deux jeunes filles sportives et sympathiques, Isa est très attentionnée aux autres, Véro est souriante, Thom (Thomas) est curieux, JM est sportif et discret, avec Thom ils veulent toujours aller plus haut! Quant à Olivier, c’un grand soleil et source de bonne humeur! Il est aveugle mais cela ne l’empêche pas de marcher tout aussi bien que les autres. Je suis très admiratif d’olivier. Il est très autonome et sa joie de vivre, sa bonne humeur sont communicatifs !

Isa, Véro, Oli, Thom forment une super équipe, ils sont comme frères et sœurs et c’est génial d’avoir un groupe ainsi où tous s’entraident et sont heureux d’être là !

P1050619

 

P1050859

Nous arrivons au col, nous avons une belle vue sur la rivière et ses rives… là où il y a de l’eau, nous voyons des cultures, des villages, tout est bien vert… là où il n’y a pas d’eau, c’est le désert… Toujours les nuages bougent dans le ciel et font des ombres sur le paysage qui change ainsi de couleurs… C’est si beau qu’une séance photos s’impose ! Nous prenons le pic nic en profitant de ce beau panorama… Après, nous redescendons, il y a quelques passages un peu plus difficiles… Tout près du village, nous faisons une petite pause pour se tremper les pieds dans l’eau… c’est si agréable. Nous en profitons aussi pour observer les gens qui sont en train de faire des briques avec le sable de la rivière. Jigmet taquine JM et Véro en les arrosant avec un peu d’eau. Nous étions si bien là que nous y sommes restés environ 1h30. Ensuite nous avons traversé la rivière pour arriver au village de Tamosgam
(3200 m) en passant par des champs de blé. Le soir, nous faisons connaissance du reste de l’équipe locale. Stenzin avait prévu un accompagnateur pour Oliv, il s’appelle aussi Stenzin ! Notre chauffeur cette fois s’appelle Dawa, notre aide cuisinier s’appelle Jigmet comme notre guide, et notre cuisinier s’appelle Achu.

Le 25 juillet, il fait toujours beau et nous commençons vers 08h15 et quittons Tamosgam. Nous marchons le long du chemin pendant 1h30 en montant progressivement avant d’arriver au village de Ang….Ensuite, direction vers l’Est, ça monte, par moment c’est raide, par moment, c’est progressif. JM et Thomas sont en très bonne forme et ont envie d’ aller plus haut… Ils montent jusqu’à la colline à 4000m. Vers 10h45, nous arrivons au col de Lago La(3820m), soit une montée de 620 m depuis Tamosgam. Nous y rencontrons d’autres voyageurs qui étaient en trek également. Après nous entamons la descente en croisant un troupeau de mules qui était en train de monter. Je conseille à mes amis de rester du côté de la montagne car les mules parfois poussent les marcheurs sur le côté vide et ça peut causer des accidents. Vers midi, nous nous arrêtons pour casser la croûte au pied du col sur une petite surface verte où il y a un peu d’ombre, le soleil tape fort. Vers 13h nous reprenons la route pour aller vers le col de Mebtak La… Comme c’est le cas habituellement, il y a des drapeaux de prières et on s’octroie une petite séance de photos. Au nord, des montagnes et à l’est des villages et joli paysage. Une fois les photos dans la boîte, nous descendons pour atteindre le beau et petit village de Hemis-shukpachen. Arrivés au village, les tentes étaient déjà montées et le thé au citron accompagné de petits biscuits nous attendaient. Nous avons du temps pour faire la lessive…glaglagla…. l’eau est froide mais le soleil bien présent nous réchauffe et sèche le linge. Ce soir, séance « blind test » avec Oliv et son harmonica! C’est une belle soirée !

 

Le 26 juillet, nous sommes partis en direction du col de Semanchen La (3850 m). En montant, nous passons par un mur de Mani, c’est un mur avec des pierres gravées de prières bouddhistes, très fréquent dans la culture tibétaine bouddhiste. Notre guide Jigmet trouve une tête de yak nos amis prennent des photos de lui. Le paysage est beau et il y a du soleil, que demander de plus ? Une fois arrivé au col, .JM et Thomas souhaitent faire une grimpette plus haut pendant que nous nous reposons au col. Aujourd’hui, l’étape n’est pas longue et nous avons le temps de profiter du paysage, du soleil et de l’instant présent. Nous regardons JM et Thomas progresser dans leur montée, ils y arrivent facilement et atteignent environ 4200m. Félicitations ! Je me suis dit qu’ils pourraient facilement faire les treks au Népal jusqu’à plus de 5000 m ! Vers 11h, ils sont revenus et nous sommes redescendus jusqu’ à la rivière de Ule et le village de Ule Tokpo, très joli, avec beaucoup d’arbres bordant la rivière. Petit arrêt « baignade des pieds », moment qu’adore Olivier et que nous aimons également, c’est si agréable! Après nous reprenons le chemin pour arriver sur un plateau où se trouve le village Yangthang(3600) où nous séjournerons 2 nuits.

Le 27 juillet, nous partons faire une excursion pour aller visiter le monastère de Rizong en suivant la rivière de Ulé, le sentier est parfois difficile, nous avons dû prendre le chemin par le sud et parfois il fallait traverser la rivière et se déchausser. C’était pas évident mais tous ont bien réussi. En fait, le chemin d’origine a été détruit et le sol était glissant, mais finalement, tout s’est bien passé, nous arrivons au monastère de Rizong, endroit paisible ou il y a une école avec 45 moines de l’ordre de Geluppa (bonnets jaunes). Nous descendons la rivière pour le pic nic et trouvons un endroit paisible où manger… moment de détente en écoutant le son de la rivière, le vent dans les arbres donnant une ombre bienvenue, et le chant des oiseaux… Vers 13h35, nous repartons… Véro, charmée par les lieux, oublie son appareil photo sans s’en apercevoir…. Mais Jigmet, lui, l’avait vu et l’avait ramassé sans
rien dire afin de la taquiner sur le chemin un peu plus tard. A un moment, il dit que ça serait bien de prendre une photo, tous cherchent leur appareil et se préparent à prendre la photo… c’est à ce moment-là que Véro réalise qu’elle a oublié son appareil à l’endroit du pic nic et voulait y retourner pour le récupérer. Alors, Jigmet lui dit qu’elle ne s’inquiète pas car il l’avait pris pour elle et il voulait lui faire une petite blague avec le coup de la photo ! Arrivée au campement vers 16h !

Le 28 juillet nous nous mettons en route vers 8h25 pour le village de Likir, après une marche d’environ 1h15, nous arrivons au col de Charté La à 3930m ( La, signifie col en ladakhi ou en tibétain). C’est le plus haut col de notre trek. Comme quoi, il est possible de faire des treks au Ladakh sans aller trop haut en altitude ! Une fois passé le col, nous redescendons vers les villages de Tard et de Sumdo. Ce sont de jolis villages. Après, nous remontons vers un petit col de La Lung La (3550m). Vers 11h, nous arrivons au village de Likir où il y a un étang artificiel pour irriguer la terre. Nous mangeons près de la rivière. C’est un très joli village avec ses maison typées et ses cultures de blé. Nous apercevons le monastère au nord. Notre chauffeur Dawa, nous attend pour nous emmener au monastère et ensuite à Leh. Nous partons pour la visite et arrivons vers 13h… zut, c’est la pause déjeuner des moines jusque14h.  Mais pas de souci, nous attendons en visitant la statue de Bouddha futur (Maitéra Buddha) qui fait environ 20m de haut. Nous avons visité vers 14h après la pause des moines, le monastère. Il y avait également une exposition avec beaucoup d’objets anciens et des armes. Après la visite, reprise de la route en voiture jusque Leh où nous sommes arrivées vers 16h.

Le 29 juillet, c’est journée libre et de repos… l’après-midi, nos amis sont partis faire la visite du sanctuaire des ânes, lieu où on recueille les ânes, et de l’alliance des femmes à Leh. Le soir, le temps était à l’internet pour envoyer des nouvelles à la famille (yahoo, skype, etc) grâce au wifi.

Le 30 juillet, nous partons en excursion vers Pangong Lake, situé à 4267 m à la frontière avec le Tibet. En chemin, nous en profitons pour visiter le monastère de Hemis de l’ordre des Dukpa (bonnets rouges), un des plus grands monastères du Ladakh ainsi que son musée célèbre exposant des anciens objets religieux et historiques. Nous continuons la route en passant par le 3ème plus haut col carrossable du monde ! Le Changla Pass à 5360m. Petite séance photo avant de redescendre de l’autre côté du col pour se trouver un bon coin et prendre le pic nic. Nous poursuivons la route à travers les lacets de la vallée d’abord large qui se rétréci par la suite. Oh ! Nous voyons des marmottes ! La route est assez fatigante et sinueuse…mais les paysages sont sublimes ! Nous arrivés vers 15h40 au campement fixe du lac bleu de Pangong qui s’étend sur 130 km ! Une partie du territoire est indien (25%) et l’autre appartient à la Chine (Tibet)(75%). Le campement fixe est un campement amélioré avec toilettes, lavabo, tentes, etc. au bord du lac. Le lac est un endroit magique avec les couleurs de bleu qui changent au gré de la journée. Au lever et coucher de soleil, c’est magnifique ! Nous nous accordons une balade au crépuscule au bord de lac avant d’aller manger vers 19h30. Le soir, jeux de cartes, c est le jeux « Pouilleux » et « president ». Demain, lever à 05h30 pour le lever du soleil ! Il fait froid…mais c’est normal, à 4267 m sous tente !

 P1050998

 

P1060107

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 31 juillet, je me suis réveillé déjà à 4h30, j’ai regardé le lac mais il fait encore un peu nuit donc j’attends encore un peu au chaud avant de réveiller nos amis vers 5h20 pour le lever de soleil sur ce lac inoubliable ! Au retour, nous reprenons le même chemin et visitons les monastères de Thiksey où il y avait des discours religieux, avec Gokhang, temple avec dieux protecteurs et le temple de 21 tara et temple de Maitera Buddha. Nous visitons également le monastère de Shey, avant de rentrer à Leh.

 P1060110

P1060219

P1060271

Le 1 août, nous partons pour le deuxième petit trek, de Spituk à Stok avec la même équipe et les mules qui portent nos sacs. Nous commençons la marche à Spituk en marchant pendant environ 2h30 le long de la rivière Indus et après, un petit torrent. Vers 13h, nous prenons le déjeuner. Vers 14h30, nous arrivons au village de Jingchen. Nous campons sur l’autre rive de rivière. Véro qui est kiné, nous a donné des cours de massages ! Olive et moi nous essayons de masser JM ! Il y avait également d’autres trekkeurs allemands à ce campement dont deux musiciens, Olive a fait de la musique avec eux. Des guitaristes et Olive à l’harmonica, c’était génial et un bon moment d’échanges et de rencontres que nous avons tous bien apprécié !

Le 2 août, nous suivons le torrent de la vallée qui devient étroite. Des arbres bordaient les deux côtés du torrent. Nous arrivons au village de Rumbak situé 3990m où nous mangeons au milieu des champs de blé. En hiver, à cet endroit il est possible d’apercevoir des léopards des neiges qui viennent chasser le bétail… Heureusement, c’est l’été et il n’y a pas de danger. Nous poursuivons le chemin jusqu’au camp de Rumbek ( 4200m) où nous passerons la nuit. Ce soir, jeux de cartes, c’est encore Olive et moi qui gagnons !

Le 3 août, il fait très beau ! A 7h30 du matin, nous commençons à monter progressivement en voyant de jolies fleurs. Après une petite heure, nous montons un peu plus raide, l’altitude se fait sentir mais le paysage nous la fait oublier ! C’est un jour pour prendre de superbes photos ! Vers 10h nous arrivons au col de Stok La (4900). Quelle belle vue ! Nous voyons toute la vallée de l’Indus. JM est monté plus haut sur le col. L’escalade est un peu difficile mais pas pour lui, ça lui semble facile ! Après la photo de groupe, nous redescendons environ de 900m jusqu’à Changma chen(4000m) et avons pu voir des moutons bleus ! Cette nuit , nous faisons la fête car c’est la dernière soirée avec notre équipe locale avec qui nous avons fait les deux treks ! C’est une super équipe, ils ont préparé un bon gâteau accompagné de danses et de chants autour du feu de camp !

 

 P1060573

 

 P1060651

P1060744

Le 4 août, le trek est fini et nous en profitons pour visiter le palais de Stok où la famille royale habite actuellement . Il y a un petit musée que nous pourrons voir avant de repartir sur Leh. Nous prenons ensemble nos derniers repas en s’échangeant les impressions du voyage et du séjour.

 

Le 5 août au matin, après avoir remercié notre ami Stanzin, nous reprenons le vol vers Delhi où m’attend d’autres groupes et où mes amis poursuivent leur voyage vers Agra. D’après leur photos, j’ai vu qu’ils y ont passé de super moments, en visitant le Taj Mahal, mais aussi dans la piscine avec une bonne bière indienne !

Pour quelques photos en plus:

Ladakh été 2014
Album : Ladakh été 2014

24 images
Voir l'album
  
A bientôt mes amis ! Vous avez été une super équipe ! Peut-être nous reverrons-nous au Népal ?

 




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis