Chants et danses dans le Langtang!

Le parc national du Langtang se trouve à environ 130 km au nord de la vallée de Katmandou près de la frontière avec le Tibet.  Il se situe entre la chaîne de l’Himalaya au nord , dominée par Langtang Lirung (7245m).  Le trek du Langtang est moins fréquenté et donc moins connu…mais il n’en est pas moins intéressant. Il donne l’occasion de découvrir le mode de vie et la culture des Tamangs  et des Sherpas dont les coutumes sont proches de celles du Tibet, de même  que la langue aussi. La rivière Langtang passe par le haut où il y a de belles forêts, avant se jeter dans la rivière Bhote Kosi qui vient du Kerung auTibet.

 

Le 15 avril dernier, j’ai fait la connaissance d’une très joyeuse troupe  de  12 personnes (11 français et 1 français vivant au canada) avec qui j’allais vivre une belle aventure dans le Langtang : il y avait : Philippe, Max, Roger, Maryse, Michel, Brigitte, Claire, Annick, Anita, Pierre-Yves, Zoe et Valérie.  Tous étaient prêts et curieux de découvrir le Népal, les Népalais et leur mode de vie… Et la découverte commença dans le bus, le lendemain du Nouvel An népalais!  Et oui, nous prenons le bus local vers Syabrubensi …le bus au Népal, c’est une expérience à vivre et ça fait partie de l’aventure…La devise du bus c’est : plus on est, mieux c’est ! Sur le toit comme à l’intérieur, le bus est rempli !  Une fois  bien entassés dans le bus, nous nous mettons en route pour rejoindre Sybrubensi, en passant par Kakani et ensuite par Trisuli…  Durant le trajet, nous avons de belles vues sur les rizières en terrasse et les massif du Manaslu (8163m) et du  Ganesh Himal . Nous arrêtons pour manger dans la ville de Trisuli.  Au fur et à mesure du voyage, les gens montent et descendent, il y a des échanges et des rencontres, certains sont malades avec la fête de la veille et les mouvements du bus… On voyage « à la népalaise » serrés les uns sur les autres, mais ce n’est pas grave car les sourires et la bonne humeur nous font oublier les conditions de transport pas très confortables.  A chaque arrêt, c’est une véritable mêlée de personnes, des hommes et des femmes en saris colorés montent et descendent … le bus permet de s’immerger dans la population locale et c’est une bon idée  « testez local et être local»! Le soir, nous logeons dans un bon guesthouse qui s’appelle le  « Peacefull guesthouse ».  Après avoir mangé, c’est le moment des présentations et d’une petite soirée animée par des  chansons comme Resham Firiri et la chanson des boutons qui a une jolie mélodie et qui en fait est comique car elle raconte : ma chérie,  je t’aime beaucoup et je voudrais te faire des bisous mais tes boutons me dérangent!  Alors quand j’ai expliqué ça, mes amis trekkeurs ont rigolé !  Je leur ai dit qu’il faut rigoler au moins une demi heure par jour pour éviter le mal des montagnes… c’est une méthode népalaise contre le mal des montagnes, autant que la soupe à l’ail ! 

DSCF2573 P1070327

Le 16 avril, nous avons commencé la marche vers 8h. Au premier pont, de nombreuses khatas (écharpes de cérémonie dans la culture tibétaine) et drapeaux de prières (en langue tibétaine = luntha =cheveux du vent qui portent dans les airs les prières) attachés au pont volaient dans l’air… Ils ont été laissés par les marcheurs en guise de prières et de porte bonheur pour protéger la famille, avoir une bonne santé,  une protection durant leur voyage, etc.  Nous avons traversé la rivière Bhote Koshi qui vient du Tibet.  Nous sommes juste à 15km de la frontière  Rasuwa Gadi.  Ensuite, nous avons traversé la rivière Langtang khola a Tiwari et à Dova, nous avons monté progressivement jusqu’à Bambou en traversant une forêt de chênes et de pins.  Nous avons pris le lunch au Tibet Lodge.  Après vers 13h nous continuons à monter dans la forêt jusqu’à Lama Hôtel où nous passerons la nuit. Après une heure de marcher nous retraversons la rivière et sur le chemin, nous avons vu des singes.  Arrivés à Lama Hotel, nous nous sommes installés au Jungle View Guesthouse.  Un bon repas suivi de chansons népalaises et françaises animent la soirée.  Des Israeliens sont aussi là et participent à la soirée avec nous.  C’était une belle soirée. Ensuite, dodo !

 

Le 17 avril, l’étape nous conduit au village de Langtang à environ 3350m, chef lieu du Langtang.  Après avoir pris le petit déjeuner , nous partons à notre heure habituelle, c’est-à-dire, 8h en montant progressivement, nous traversons une forêt de rhodendrons et vers 10h, nous arrivons à Ghora Tabela où il y a un check post pour les permis, c’est un ancien camp de la résistance tibétaine. Ensuite, la vallée devient plus large.  A Thanshyap , nous nous arrêtons pour manger.  Après avoir repris des forces nous nous mettons en route et traversons le village des bergers où nous avons eu l’occasion de voir des yaks.  Nous avons pu aussi visiter un vieux monastère.  Nous sommes arrivés à Langtang vers 15h40.  Le soir, nos amis chantent  et dansent des danses bretonnes : Pierre-Yves, Anita, Annik sont bretons et moi j’adore la danse bretonne !  Ramesh et d’autres porteurs ont également dansé et chanté notre chanson populaire Resham Firiri.

 

Le 18 avril, nous allons à Kyangjin Gompass (3850m), nous passons à travers de larges champs et des pâturages de yaks.  Dans le paysage, nous pouvons admirer de nombreux de sommets enneigés.  Le long de la rivière, les « murs de mani »,que nous longeons  par la gauche, divisent le sentier.  Sur les pierres,  des mantras sont gravés et c’est une façon aussi de faire ses prières.  A Murmani, un village typique apres  Langtang, nous avons traversé la rivière Laja Khola, puis nous sommes montés sur la moraine pour arriver à Kyangjing.  Après-midi, vers 15h,  nous visitions une fromagerie locale où nous avons pu faire une séance de dégustation, nous visitons également  la gompa. Wouaw, quel super panorama sur les montagnes ! C’est pas mal le Népal (hihi)   Le soir, nous poussons la chansonnette encore et toujours ;-).

 DSC05171

Le 19 avril, ce jour-là, c’est le jour de la petite grimpette (hihi) ! Oui,  nous allons à Kyangjin Ri à 4773m ! Nous nous levons tôt à 06h30 et  nous découvrons la neige tombée durant la nuit, le paysage est magnifique… c’est paisible de regarder ce paysage…mais bon, faut y aller.  Vers 8h, nous entamons une montée raide vers Kyangjin Ri.  Nous sommes en altitude et la montée se gagne petit à petit…comme nous avons beaucoup chanté les jours passés, nous sommes bien acclimatés et nous arrivons au sommet sans aucun souci (Ri).  Là, nous profitons de l’instant pour admirer le Langtang Lirun (7227m), le Yala Peak (5500m) et le Langshisha Ri (6370m) … quel joie d’être là, nous chantons tous ensemble Resham Firiri ! Les sourires et l’émotion affichés sur le visage de mon groupe me réjouissent, c’est un bonheur pour moi et mon équipe de les voir heureux. Séance photos, émotion, joie… nous nous sentons privilégiés d’être là dans ce beau paysage et de profiter tout simplement de cet instant inoubliable.  Même si par mon métier j’ai la chance de pouvoir admirer souvent ces paysages, jamais je me lasse de les voir, c’est à chaque fois un bonheur. Après ce beau moment, nous redescendons au lodge et le soir, un bon repas et un gros dodo ! Quelle belle journée !

P1070369P1070404

DSC05227

P1070431DSCF2702

Le 20 avril, il fait très beau, le ciel est bleu, on est heureux… nous avons eu de la chance avec le temps! Nous sommes redescendus pour arriver à Ghoratabela où nous avons logé au  Tibetan Lodge. Nous jouons aux cartes « piupiu »… c’est très chouette !  C’était une journée agréable, les mains dans les poches comme on dit ici.

 

Le 21 avril, nous reprenons le chemin en traversant la forêt, la météo est super et nous avons eu de belles vues sur le Lantang Lirung.  Nous croisons en chemin beaucoup de porteurs locaux qui portent plus de 60kg, ils sont payés au kilo, plus ils portent, plus ils gagnent.  Ils sont très courageux et c’est un métier très dur.  Les porteurs de trek, eux portent des charges beaucoup moins lourdes car les conditions de travail ont été améliorées, mais pour les porteurs de marchandises,  ils portent le plus possible pour pouvoir gagner un peu leur vie, c’est un métier très difficile… Nous sommes redescendus  jusqu’ai Pairo  où nous sommes arrivés vers 14h pour manger.  Après la pause midi, nous sommes montés vers Thulo Syabru qui est un village de l’ethnie des Tamangs. Il se trouve sur la crête avec des belles cultures en terrasses.  Nos amis trouvent la journée assez longue, alors en chemin,  ils commencent à chanter et même à danser! C’est une marche très joyeuse et dansante ! Maryse et Pierre-Yves mettent l’ambiance!

 IMG_0587

Le 22 avril, nous commençons la marche vers 7h45 et nous montons progressivement sur un sentier agréable en passant dans la forêt et le village Barbal où il a de beaux pommiers et des cultures en terrasses. Nous poursuivons la descente vers Tulo Barkhu, où nous avons une belle vue le sur massif de Gansha himal et la chaine tibétaine.  Après Thulo Barkhu nous remontons vers Dunche, capital de la région Rasuwa.  C’est la dernière soirée tous ensemble, la big soirée de fête et d’au revoir! Ramesh , c’est notre papy du trek, il a énormément d’expérience car cela fait 30 ans qu’il est porteur.  Ils adorent quand ses amis trekkeurs dansent  et chantent et il aime volontiers chanter et danser aussi.  La soirée de clôture se termine dans la joie et la bonne humeur, tous sont contents de cette belle aventure, trekkeurs et porteurs et moi aussi !

 

Le 23 avril,  nous prenons un bus privé vers Katmandu où nous arrivons vers 13h.  Certains de nos amis rêvent déjà d’un prochain voyage au Népal… je leur ai dit en plaisantant qu’ils ont attrapé le « virus du Népal » et que c’est un très bon virus…car il qui apporte beaucoup de bonnes choses tant aux trekkeurs qu’aux népalais ici…  Soyez bienvenus au Népal autant de fois que vous le souhaitez ! Nous vous gardons dans nos cœurs avec l’espoir qu’un jour nos chemins se croiseront encore… Dhanebad ! Pheri Bethaunla, à bientôt !

 

 

SAM_1521 IMG_1891 - Copie DSC05333DSCF2770

0 Réponses à “Chants et danses dans le Langtang!”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis