• Accueil
  • > Treks
  • > Trek de l’Helambu et Langtang avec le lac sacré de Gosaïkunda, octobre 2013

Trek de l’Helambu et Langtang avec le lac sacré de Gosaïkunda, octobre 2013

En octobre, j’ai fait le trek Helambu avec le lac sacré de Gosaikunda, c’est un joli trek qui combine les vallées cachées du Langtang avec le lac sacré de Gosainkunda et les monastère bouddhistes des peuples sherpa dans l’Helambu.

 

Le lac de Gosaikunda est célèbre et sacré car il a une roche noire en son centre… On dit que c’est la tête de Shiva ! Selon la légende, Shiva a créé ce lac d’altitude quand il a percé un glacier avec son trident (Trisul) pour obtenir de l’eau : il avait mangé du poisson et avait très soif.

 

Chaque année, pendant le festival Janai Purnima en août, les pélerins hindous et bouddhistes viennent au lac sacré pour s’y baigner. On raconte que l’eau du lac arrive directement au Temple Kumbheshwar à Patan dans la vallée de Katmandou. Gosaikunda est aussi la source de la rivière de Trisuli (Trident).

 

Notre équipe de trek étaient très joyeuse troupe : elle se composait de 8 népalais et de Catherine et ses amis: il y avait Catherine, Danielle, Chantal, Mireille, Elisabeth, Dominique, Sylvie, Alain et Thierry.

 

La randonnée traverse de belles forêts et des villages de différentes ethnies : Brahmane, Chetri, Kami, Demai, Tamang et peuple Sherpa dans les villages de Kakani, Shermathang, Trakeghang et Melemchighang. Nous avons passé le col de de Lauribinayak à 4600m d’où on peut voir souvent des cerfs, le tahr de l’Himalaya, des ours noirs, des léopards, la chèvre sauvage, Goral et plus de 250 espèces d’oiseaux. Le trek offrent de très belles vues : Naya Kanga ( 5846 m ), Ponggen Dopku ( 5930 m ), Langtang Lirung (7245m), Yala pic, Dorje Lakpa (6966m), Urkeinmang (6387m), Loenpia Gang (6979) et Kangcheng.

A l’ouest par Lauribinay, vue sur le massif et la chaine tibétaine du Ganesh Himal et du Manalu…et au loin la chaîne des Annapurna.

 

Le 16 octobre nous sommes partis à 7h de l’hôtel pour aller par la route jusque Melamchipul. Vers 11h, nous arrivons à Melamchipul, qui signifie pont de Melamchi. Nous sommes entourés de rizières et mangeons à Melamchi, au bord de la rivière au milieu d’une végétation subtropicale. Deux rivières se rejoignent : la Melamchikhola et la rivière Indravati. Il fait plus chaud qu’à Katmandu, on peut admirer les champs de blé ou de colza en terrasses. Vers midi et demi nous avons entamé la montée assez raide sous la chaleur, dur dur … nous traversons quelques villages de terre rouge habités par les ethnies de Chettris et de Tamangs jusqu’à Kakani à 1 900m . Apres Duwachaur nous montons doucement. dans la forêt , nous voyons un cimetière dans la tradition Tamang qui veut que le cimetière soit installé dans la forêt. Vers 17h, nous sommes arrivées à Kakani, dernière étape de la journée. Nous étions contents d’arriver dans ce joli village où vivent plusieurs groupes ethniques ( Kami Damai, Bahun Chetri et Tamang). Comme il y a moins d’eau à cet endroit, ils cultivent le millet plutôt que le riz. Les dernières semaines il n’avait pas fait beau au Népal, même pour le festival Dashain qui est le plus grand festival du Népal, la pluie était au rendez-vous… cette année, la mousson s’est prolongée jusqu’en octobre alors que d’habitude elle se termine en septembre. Heureusement, le temps commence à redevenir beau et nous donne de l’espoir pour la suite du trek. Ce soir c’est la fête des 50 ans de mariage d’Alain et de sa femme, nous sommes très contents pour eux. A 21h, tous au dodo, c’est tôt pour nos amis français (hihi) mais pour nous au Népal, on a l’habitude… on se lève et se couche tôt J

 

Le 17 octobre, nous faisons une courte étape de 2h30 …les mains dans les poches comme on dit ici ! Comme on a du temps, nous sommes partis vers 8h30 de Kakani. Au long du chemin, nous avons pu voir de nombreuses stupas et la grande statue de Guru Rimpoche. A 11h, nous arrivons à Shermathang, premier village sherpa de notre itinéraire. L’Helambou est la deuxième région Sherpa après la région du Khumbu où se trouve l’Everest. Vers 16 nous visitions le monastère vieux de 400 ans. Nuitée à Shermatang.

 

Le 18 octobre, il pleut et nous marchons avec nos capes de pluie… la balade est agréable à travers la forêt mais il y a pas que la pluie qui nous accompagne…les sangsues aussi J !!! Nous marchons tranquillement sur un sentier en balcon jusqu’à Gonkyul. Nous avons vu des traces de sangliers avant d’atteindre le gros village Sherpa Tarkeghang. Nuitée à Tharkeghang.

 

Le 19 octobre, nous descendons vers le village de Nakote et puis nous remontons à Melamchigaon ( 2 530 m ), village avec de belles maisons sur un plateau au pied de la forêt où il y a beaucoup de rhododendrons. Nous visitons le monastère dans la petite grotte de

Guru Rimbouche où il a médité avant d’aller au Tibet à la fin du 7ème siècle. Notre cuisinier prépare un bon gâteau pour célébrer l’anniversaire des 50 ans de mariage d’Alain et de sa femme.

 

Le 20 octobre, nous montons au milieu des rhododendrons et des pinèdes, et par un sentier escarpé, nous arrivons au col de Tharepati ( 3 597 m) à la frontière naturelle entre l’Helambu et le Langtang, la vue est vraiment belle…

 

Le 21 octobre, nous nous levons tôt pour voir le lever du soleil sur le massif du Langtang, Guri Shanker et d’autres montagnes. Après le petit déjeuner nous descendons vers Ghopte, montées et descentes se suivent, c’est ce qu’on appelle le « plat » népalais (hihi)…en fait à part au Teraï où c’est plus plat, ça monte et descend toujours partout au Népal ! Vers 13h nous arrivons à Phedi.

 

Le 22 octobre vers 6h du matin nous partons de Phedi pour la longue montée, nous marchons à notre rythme tout doucement, nous traversons quelques ruisseaux gelés, la neige est présente et un paysage de haute montagne nous entoure. Il fait assez froid mais vers 7h le soleil vient nous réchauffer… nous l’apprécions beaucoup. Nous atteignons le le col de Laurebinyak La vers 11h, c’est le point le plus haut de notre trek à 4 609 m . J’étais très heureux que notre équipe soit arrivée en bonne forme là haut. Nous avions une magnifique vue sur le massif de l’Annapurna, à l’ouest plus loin, le Manaslu et le Ganesh Hima, le Tibet…

Nous descendons une bonne heure jusqu’au plus grand lac de Gosainkunda à 4 380 m . Nous mangeons à Gosaikunda et descendons à Lauri Binayak d’où nous pouvons admirer 5 chaînes de montagnes…

 

Le 23 octobre, vers 6h du matin, nous nous levons tôt pour contempler le lever du soleil… nous avons devant nous le massif des Annapurnas, le Manaslu et le Ganesh Himal ! Lors de cette étape, nous ferons de nombreux arrêts pour admirer les sommets. A Singumpa, nous visitons la fromagerie et dégustons du fromage, ensuite nous visitons également le monastère de Singumpa.

 

Le 24 octobre, il fait toujours beau. Nous descendons vers la vallée du Langtang, nous traversons un pont suspendu et nous arrivons à un endroit où il y a eu un glissement de terrain qu’on appelle « pairo ». Nous mangeons à Bambou et marchons jusqu’à Langtang Khola sur la rive gauche, ensuite par une forêt de rhodo nous arrivons à Lama Hotel.

 

Le 25 octobre, un de nos porteurs ne sent pas bien. Nous laissons plusieurs sacs à Lama hotel et nous envoyons le porteur malade à Sybrubensi. Nous continuons le trek avec 3 porteurs. Nous montons en regardant devant nous la belle vue sur le Lantang Lirung. C’est là où on a vu des langurs à tête blanche. Vers 10h nous arrivons à Ghoretabela (ghore=cheval et tabela=le lieu) à 2890m. Le temps se maintient, nous avons de la chance, nous prenons le lunch et continuons ensuite par une belle montée douce et régulière. Nous traversons plusieurs petits villages, nous avons une vue sur le Ganchempo (6387m), et nous arrivons à Langtang vers 15h. Nous avons pu voir des yacks aujourd’hui et le temps est resté beau !

 

Le 26 octobre était une superbe journée, vers 7h le soleil caressait le village avec ses rayons. Nous sommes au pied du cirque montagneux composé du Langtang Lirung (7254m), du Kimshung (6745m) et de Ganchempo (6387m). Nous montons doucement en voyant des yaks, des oiseaux… Vers 11h nous arrivons à Kanging Goumpa et nous visitons la fromagerie et le monastère. Il est possible de monter au Cherko Ri (4985m) mais nous avons préféré nous reposer. Ce soir j’ai rencontré Marie-Christine avec qui nous avions fait le sanctuaire de l’Annapurna en 2006. Catherine et moi avons été très heureux de la revoir. On se retrouve toujours au Népal !

 

Le 27 octobre, nous descendons par le même chemin à Lama Hotel. Nous récupérons les sacs.

 

Le 28 octobre, nous continuons à descendre à Supru Bensi petite ville à 40km du Tibet. Le soir, c’est la fête, nous dansons et chantons, nous dégustons super gâteau de fin de trek.

 

Le 29 octobre, nous rentrons à Katmandu avec de beaux souvenirs de notre trek et des moments partagés ensemble. A bientôt mes amis, revenez-nous voir ! J

 

P1010255            P1010340

0 Réponses à “Trek de l’Helambu et Langtang avec le lac sacré de Gosaïkunda, octobre 2013”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis