Sanctuaire de l’Annapurna avec deux joyeuses troupes

Le 11 octobre et le 27 octobre 2012 je suis parti guider deux fois de suite le trek « Sanctuaire de l’Annapurna » avec deux super groupes différents.  C’est un trek de 10 jours où nous approchons le cœur de l’Annapurna, jusqu’à l’Annapurna Base Camp et le Macchapuchare Base Camp.

Le premier groupe de 12 joyeuses personnes comprenait  Sandrine, Bénédicte, Annie & Annie (nous en avons eu deux :-) , Olivier et Olivier & Pascale (deux Olivier :-) , Aurélie, Martine, Françoise, Claudie et Thierry.

Sanctuaire de l'Annapurna avec deux joyeuses troupes gr-1-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

Le deuxième groupe était plus petit, 9 personnes toutes très sympathiques : Christian, Saverio, André, Cécile, Agathe, Maud, Martine, Jocelyne, Pierre.

 

gr-2-300x200

 

 

 

 

 

 

 

Lors du premier trek, nous avons eu parfois de la pluie mais globalement il a fait beau.  Quant au deuxième trek, les dieux nous ont gâtés car nous avons eu le ciel bleu et les nuits étoilées durant tout le trek !

Pour débuter notre itinéraire, nous sommes partis pour une longue route en bus de Kathmandu à Phedi.  C’est une route où on saute souvent au plafond (hihi), c’est ça la route népalaise, on monte et on descend tout le temps, dans le bus… c’est pareil !  Après le bus, nous avons pu délier nos jambes par une promenade jusque Damphus.  C’est le premier village du sanctuaire des Annapurna.  Quelle agréable balade au milieu des rizières et des champs de millet.  Le millet a besoin de moins d’eau que les rizières, de même pour le mais et le blé que nous cultivons aussi là où le terrain est moins humide.  Damphus est un village bien situé avec de nombreuses cultures en terrasse et une vue magnifique sur le Machapuchare et le massif des Annapurna.  Je trouve ce sont de belles montagnes qui saluent chaque jour les villageois et les trekkeurs qui admirent leur beauté.  Je pense quand on regarde les jolies montagnes, on oublie les difficultés … ça donne du courage pour chaque jour.  Il y a au Népal bien sûr beaucoup de collines et de montagnes, avec ici et là des cultures en terrasses, j’aime beaucoup les regarder.  Avant il y avait aussi beaucoup plus de forêts que maintenant mais elles diminuent de plus en plus car beaucoup de habitants utilisent le bois pour se chauffer et faire la cuisine.


La marche du premier jour s’est bien passée pour mes deux groupes et c’était très agréable. Le soir…à chaque fois, c’est la soirée de présentation de l’équipe… à la népalaise… c’est-à-dire, en danses et en chants !

 

Le deuxième jour, nous sommes montés puis avons descendu par la forêt. La vue était excellente.  Nous avons mangé au milieu dans un petit village des bergers au milieu de la forêt.  Après 5h de marche environ, nous sommes arrivés à Landruk, un petit village de l’ethnie Gurung qui se situe a 1650m. L’Annapurna sud et l’Hinchuli s’offrent à nous.  Plus bas, nous pouvons voir la rivière Modi Khola qui descend depuis l’ABC (Anapurna Base Camp).

 

img_6685-300x225

 

Le troisième jour, la vue sur les rizières, les montagnes et la Modi Khola nous a encore accompagnés sur les sentiers.   Quand les trekkeurs me disent que le Népal est un très beau pays, je me sens très fier et riche de nos beaux paysages, nos cultures et différentes ethnies, coutumes, religions… Bien que notre pays soit pauvre économiquement, nous avons beaucoup de richesses … culturelles et naturelles comme l’eau grâce à qui nous avons de l’électricité (hydro électrique).  Pendant l’hiver, il y a moins d’eau qui coule depuis le haut des montagnes et nous avons donc énormément de coupures d’électricité…

Nous avons traversé le pont suspendu, et nous sommes arrivés à Chomrong, un village devant la vallée de la Modi Khola (khola = rivière).  Le Machapuchare se montre à nous et à gauche nous avons l’Hinchuli, l’ Annapurna sud, au milieu l’Annapurna III et Gandharbachuli.  C’est vraiment beau !

Le quatrième jour, nous nous éloignons des cultures en terrasse et parcourons plus de sentiers dans la forêt. Nous montons et descendons, puis remontons pour finalement arriver à Dhoban.  Nous approchons de plus en plus le cœur du massif des Anapurna.

 

Après une bonne nuit de repos, le cinquième jour, nous attaquons la montée vers le camp de base du Macchapuchare situé à 3700m. C’est une montagne magnifique qui se termine par une forme de queue de poisson, ce qui la rend très reconnaissable de loin.  Demain, c’est la montée au cœur même de l’Annapurna, l’ABC.

p1020660-300x199

 

 

 

 

 

 

 

 

p1020584-300x200

La queue de poisson, le Machapuchare

 

Le sixième jour, c’est le grand jour …the D-Day… nous montons lentement dans la moraine séparant les glaciers de l’Annapurna sud et de l’ Hinchuli.  Lorsque nous arrivons à l’Annapurna Base Camp, une vue panoramique de 360° s’offre à nous et nous récompense de tous nos efforts!  C’est un moment privilégié d’être là cet endroit, un lieu unique où nous pouvons voir 13 sommets qui culminent entre 6 500 et 8091 m.

img_6490-300x225

gr1-abc-300x225

Fermez vos yeux et imaginez vous avec nous… devant nous l’Annapurna I (8090m), à gauche l’Hinchuli, l’ Annapurna sud et Barashikhar.  Derrière, le Machhapuchare, le Gnadharbhachuli et l’Annapurna III.  Le ciel est d’un bleu pur et c’est très grand bonheur d’être là dans ce sanctuaire entouré par les plus grandes montagnes.  D’ailleurs, certaines ont sauté de joie !

p1020764-300x199

 

 

 

 

 

 

 

 

p1020749-300x199

 

 

 

 

 

 


D’autres, comme Christian savoure tout simplement l’instant présent…

 

Apres ces grands moments, nous avons pris le chemin de retour, pour redescendre vers Chomrong par le même sentier, ensuite vers Kimrong dada (dada = colline), et avant d’arriver à Gandrunk nous sommes passés par DadaGaun, près de Gandrunk qui est entouré de nombreux petits villages typiques.

 

Le dernier soir, c’est la soirée de clôture du trek où nous faisons la fête tous ensemble ! Danses, chants, échange des bons moments du trek ! Bien sûr, les tubes népalais comme Resham Firiri, Jhim Jhim Sanu et beaucoup d’autres chansons sont au programme de notre soirée.  Un trek ne serait pas un trek sans chanson ni danse!

 

img_6693-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux groupes que j’ai eu la chance de guider étaient vraiment super !  Tous nos moments passés ensemble, nos soirées avec jeux de cartes, rires et échanges resteront dans ma mémoire !  Merci à vous tous mes amis trekkeurs d’être venu de si loin pour trekker au Népal, merci aussi à mon équipe népalaise qui a très bien travaillé et dont je suis très content. 

 

A très bientôt sur les sentiers :-)

 

nos-porteurs-gr-1-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

p1020988r-300x200

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Réponses à “Sanctuaire de l’Annapurna avec deux joyeuses troupes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis