Archive mensuelle de août 2011

Teej, festival des femmes

 imagesca86df1t.jpg

 Selon la mythologie hindoue, le 3 ème jour après la nouvelle lune du mois de Shravan, la déesse Parvati (Teej Mata) est allée à la maison de Shiva pour s’unir à lui.   

La légende raconte que Parvati a fait pénitence et attendu 108 renaissances pour pouvoir devenir l’épouse de Shiva. A sa 108 ème renaissance, Shiva a réalisé combien elle l’aimait et combien son dévouement etait grand, et il l’a prise pour épouse.

Le festival Teej symbolise les retrouvailles et l’union de Shiva à Parvati et le dévouement des épouses pour leur mari. La déesse Parvati a dit que ce jour de son union à Shiva était de bon augure pour la vie conjugale des femmes et de leur famille. Celles qui feront des louanges et prieront Shiva en ce jour seront bénies dans leur vie de couple et de famille.   

Cette année, le festival Teej au Népal et en Inde a lieu le 30 août, 31 août et 2 septembre.

A cette occasion, les femmes se font très belles et s’habillent de saris rouges et de brillant. Le rouge est la couleur de l’amour et une couleur de bon augure, aussi portée par la femme lors de son mariage. Lors du festival Teej, les femmes se regroupent entre amies et avec les  autres femmes mariées et célibataires, elles défilent dans les rues en chantant et en dansant en faisant des louages à Shiva et Parvati, racontant l’histoire de leur famille et belle famille…   

C’est une fête qui dure 3 jours avec beaucoup de joie, de danses et de chants.

Dar Khane Din, c’est le premier jour de la fête Teej. Les femmes mariées et célibataires se rassemblent , chantent et dansent tout au long de la journée. Il y a beaucoup de joie entre elles. Elles vont manger chez leurs parents ou parentés  un bon plat de fête (avec de la viande).   

Le deuxième jour est Haritalika, un jour de prières et de jeûne pendant lequel les femmes ne mangent pas et vont prier au temple. Elle peuvent boire de l’eau. Certaines mangent des fruits mais il n’y a pas de repas complet durant un jour. Elles s’habillent toujours en sari rouge et vont au temple prier le dieu Shiva.

 imagescatsb8po.jpg

 Elles font des offrandes à Shiva et prient pour qu’il procure longue vie à leur mari et leur famille.  Les femmes célibataires y vont aussi  pour prier Shiva afin qu’il leur trouve un bon mari et qu’elles puissent faire un bon mariage. La partie importante de la puja est la lampe à huile qui doit être allumée pendant toute la nuit du deuxième jour symbolisant la dévouement de Parvati à Shiva.   

 

Le troisième journée du festival s’appelle Panchami Rishi. Après l’achèvement de la puja de la journée précédente, les femmes rendent hommage à différents dieux, elles se baignent avec de la boue rouge provenant des pieds d’un buisson sacré datiwan.  C’est un acte de purification qui marque la fin de la célébration Teej. De nos jours, avec les modes et la vie actuelle, il y a eu des changements dans les rituels et habillement, surtout chez les jeunes mais le message de Teej reste toujours le même.




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis