• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archive mensuelle de octobre 2010

Balcon de l’Annapurna

 

Début octobre, je suis parti guider le trek qui s’appelle  »balcon des Annapurna ».  Notre équipe était composée de 11 personnes: Hélène, Matieu, Sébastien, Philippe, Xavier et Marie,  nos porteurs Ramesh, Chandra et Puskar,  notre cuisinier Basanta et notre guide Dipak (devinez c’est qui?).

Nous avons eu de la pluie pour commencer et finir le trek mais globalement le temps a été beau. Le premier jour de trek nous sommes arrivés à Damphus à 1650m et nous avons logé en lodge. Dès la première soirée, nous avons dansé…vous savez que j’aime beaucoup cela. C’est aussi une façon pour moi de présenter mon équipe et de faire connaissance ensemble.

Ensuite nous sommes passés à Pothana, nous avons monté un col et redescendu la colline jusque Landruk à  1 565 m où nous avons passé la nuit. Le lendemain, nous avons rejoint le village de Ghandruk à culture Gurung à 1 940 m. Nous avons monté beaucoup de marches pour y arriver. 

Ensuite, nous sommes remontés jusqu’à Bbaisi Kharka à 2 300 m, nous avons traversé une forêt de rhododendrons, et nous sommes arrivés à Tadapani  2 590 m. Nous avons logé là.  Le lendemain, nous sommes descendus vers la Bhurundi Khola et avons remonté en direction de Banthanti à 2 520 m, passé Deurali (2 987 m) et enfin arrivé à Ghorepani à 2 750 m.

Avant l’aube, nous nous sommes levés tôt pour monter jusqu’à 3 193 m à « Poon-Hill ». Là nous avons eu récompense avec le lever du soleil  sur la chaîne des montagnes très célèbres dont vue sur la face nord de l’Annapurna (8 091 m) et sur la face sud du Dhaulagiri (8 167 m)… Nous avons eu beaucoup de chance à Poon Hill, les dieux ont été favorables et nous ont offert un lever de soleil magnifique…. regardez…

photo0076.jpg

photo0072.jpg

photo00491.jpg

photo0078.jpg

photo0079.jpg

Ce lever de soleil est toujours magique, même pour nous népalais qui pouvons voir ce paysage souvent, cela reste toujours magique et très beau… Nous sommes ensuite retournés à Ghorepani et avons descendu longuement jusqu’à Birethanti à 1 025 m.

cascade.jpg

Après cela, retour sur Pokhara et Kathmandu.

 

Bonheur à Dashain dans ma famille

C’est avec grande joie que j’ai pu fêter le festival Dashain dans ma famille avec mes parents et la famille de mon oncle à mon village.

Cette année, le festival Dashain était spécial pour mes parents et ma famille et celle de mon frère car depuis plusieurs années mon frère et moi-même n’avions pas eu la possibilité de fêter Dashain avec eux et toute notre famille au village. Mon frère travaille en Arabie et il n’a pas l’occasion de revenir souvent au village et moi en octobre, c’est la haute saison des treks et je suis la plupart du temps en trek à ce moment-là. Ni lui ni moi avons la possibilité habituellement d’être au village mais cette année, nous avons eu beaucoup de la chance. J’ai vu les larmes de joie dans les yeux de mes parents, ils étaient trop contents et c’était grand bonheur pour nous tous d’être réunis. Bien sûr pour les enfants, ils adorent Dashain car ils ont congé à l’école et s’amusent avec la balançoire placée à côté du temple, ils jouent beaucoup avec leurs amis du village.  Comme le veut la coutume, le dixième jour du festival, nos parents et aînés de nos familles donnent la bénédiction pour nous apporter bonheur et prospérité dans nos vies, pour qu’on progresse bien, pour avoir bébé pour les nouveaux mariés…  

 

photo0139.jpg

 photo0157.jpg  photo0144.jpg

photo0136.jpg

 

photo0120.jpg

Photo de rizière à mon village, j’ai trouvé le paysage joli en ce moment avec les rizières

C’est quoi le festival « Dashain » au Népal?

Oh là là, Dashain c’est le plus important festival de l’année pour les Népalais!   C’est un festival qui est aussi important que Noël chez vous. Cela dure 15 jours et il y a beaucoup de festivités.  Ce festival a lieu le mois de Kartik dans le calendrier Bikram Sambat, c’est-à-dire à la fin Septembre – début Octobre dans votre calendrier.  Il est célébré par toute la population et dans toutes les castes. Les 15 jours de festivités ont lieu pendant la quinzaine lunaire et se termine le jour de la pleine lune. Pourquoi on fête Dashain ? Ce festival commémore la victoire des dieux contre les démons, c’est la déesse Durga qui a tué le démon Mahisasur, qui terrorisait la terre sous l’apparence d’un buffle.  C’est donc un festival dédié à la déesse Durga, la déesse mère, source de vie. 

 

 desse.bmp

 

Comment on prépare le festival Dashain ? Comme c’est la fête la plus importante de l’année, on prend soin de nettoyer sa maison et de bien l’arranger pour inviter la déesse-mère Durga à venir visiter la maison et à la bénir afin de porter chance durant toute l’année. C’est aussi pour faire bon accueil à toute la famille qui se réunit à cette occasion. C’est aussi l’occasion où on offre beaucoup de cadeaux à sa famille et à ses proches. Donc, on fait beaucoup les marcher pour faire des achats et la tournée des temples pour faires les offrandes. Beaucoup d’institutions ferment de 10 à 15 jours.  L’activité tourne au ralenti car tous veulent profiter de la fête.  Les enfants ont congé à l’école et aiment beaucoup cette fête.

Les 9 premiers jours comémorent les 9 jours de bataille entre la déesse Durga et le démon Mahisasur. Durant ces 9 jours, de nombreux rites tantriques sont réalisés et les gens rendent hommage à la déesse dans les temples qui lui sont consacré et chez eux aussi. Car bien sûr dans chaque maison, il y a un endroit réservé aux dieux. Si Durga est correctement adorée et heureuse, de bonnes choses arriveront.  Si elle est irritée par négligence,  alors des malheurs arriveront.  A l’occasion de Dashain, on fait aussi le kalash  qui est une sorte de pot rempli d’eau bénite et couvert de fumier où sont plantées des graines. Il est mis à l’ombre dans un petit plat rempli de sable où il y a aussi des graines.  Chaque jour, un brahmane bénit le kalash.  Après 6 jours environ, de l’herbe jaune a poussé, c’est le Jamara, c’est considérée comme un bienfait de Durga qui est source de vie. 

 

 

jamara.bmp

le Kalash avec le Jamara qui a poussé

Dans ces 9 jours, le 8eme jour, appelé le « Maha »,  est le jour où de nombreux hindous orthodoxes vont être à jeun. Des sacrifices sont organisés dans presque chaque maison. La nuit du huitième jour est appelée « Kal Ratri », c’est la Nuit Noire: dans l’obscurité de la nuit, de nombreux sacrifices ont lieu pour la déesse mère. Les sacrifices se poursuivent jusqu’à l’aube et après les gens mangent de grandes quantités de viande à ce moment là. 

Le 9ème jour est appelé « Nawami », où on honore la déesse Durga pour obtenir sa bénédiction. C’est le jour où les usines, les véhicules, les machines et instruments reçoivent aussi des offrandes afin d’obtenir la bénédiction de la déesse Durga pour qu’elle les protège contre les accidents au cours de l’année. C’est une journée très colorée où l’on voit des motos fleuries avec des offrandes, les avions aussi reçoivent des offrandes, etc. Le 10ème jour est le jour où Mahisasur a été tué. Ce jour est appelé   »Dashami » et c’est le jour où nous recevons la tika de nos aînés et leur bénédiction. Nous visitons nos aînés dans leur maison pour recevoir la tika tandis que les plus jeunes viennent chez nous pour recevoir la bénédiction de notre part. L’importance de Dashain est donc liée aussi fait que c’est le moment où les familles se rassemblent et se retrouvent, souvent les membres de la famille viennent de très loin pour se revoir et recevoir la bénédiction de leurs parents. Cela se poursuit pendant 4 jours.Ce sont des jours qui symbolisent la victoire avec la bénédiction de la déesse. Et le 15ème jour, le jour final est un jour de repos qui se termine le jour de pleine lune.

 balancoire.bmp

 Balançoire à l’occasion de la fête de Dashain

talejutemple.bmp

Prières et offrandes




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis