Pourquoi c’est chouette de venir au Népal?

Un des plus grand avantage  du Népal est qu’il y a une grande diversité dans beaucoup de domaines (géographie, climat, faune, flore, populations locales…). Si on avait la mer, on aurait presque tous les paysages emoticone (hihi)

Il y a 3 grandes parties géographiques au Népal : la plaine du sud en bas (Teraï), la moyenne montagne (au milieu) et la haute montagne (au nord)  Dans la plaine sud  du Terai (d’où je viens), il y a beaucoup de rizières et des terrains fertiles, il y  a beaucoup de facilités comme l’école, des hôpitaux, des routes et des transports, etc. C’est une région subtropicale avec un  climat chaud, son altitude varie de 60 à 300m. Il y fait plus chaud à l’ouest qu’à l’est. 

Dans la région des collines au centre, le climat est plus agréable, ni très froid ni très chaud, c’est dans cette région que se trouvent les vallées de Kathmandou, Pokhara…La plupart des cultures dans les collines sont des cultures en terrasse (mais, blé, sarasin, etc), l’altitude va de 300m à 3000 m, la vie y est un peu plus difficile que dans la région du Terai (excepté dans les villes comme Phokhara et Kathmandu). Les routes et transports sont moins nombreux.

    dscn3636.jpg

Dans la région de la haute montagne, c’est une région peu peuplée parce qu’il fait très froid, la vie y est difficile. Les terrains sont beaucoup moins fertiles et il y a peu de possibilités de transport. La plupart du temps, il fait très froid et sec, cela va de 3000m à  8848m, mais par contre c’est une région idéale pour les treks et l’alpinisme. Grâce aux treks et à l’alpinisme, la  plupart des habitants de cette région peuvent vivre mieux.  Avant le tourisme, ils étaient très pauvres, ils élevaient du bétail, vendaient des herbes médicinales, cultivaient un peu de cultures mais maintenant beaucoup sont devenus guides, porteurs, propriétaires de lodges, etc. Pendant l’hiver, ils descendent vers le bas jusqu’à Kathmandu ou Pokhara pour y passer l’hiver et à la bonne saison (automne et printemps), ils remontent… Apres 4000m il y a très peu de végétation, et ça devient de plus en plus minéral. 

Ces différentes parties offrent ainsi différents climats et reliefs avec chaque fois de nombreuses variétés de faune et flore qui sont liés au climat et à la géographie. La taille des rhododendrons est impressionnante et les différents types d’orchidées sont très nombreux aussi.

Nous avons aussi de belles rivières pour faire du rafting… Pour le trek, il y a beaucoup de belles régions  comme l’Annapurna, l’Everst, Dolpo, Lantang, Helambu etc. Il y a aussi la jungle pour faire des safari comme à  Chitwan, Bardia, Kosi Taphu (Teraï), c’est très intéressant pour ceux qui aiment observer les animaux sauvages, les oiseaux, la faune et la flore locales. Il y a aussi beaucoup de groupes ethniques (plus de 60) qui ont leurs coutumes, leurs rituels, dialectes, leurs façons de danser, leurs habits…. de nombreux sites historiques comme par exemple, Baktapur, Patan, Boudhanatha, Sawanbhou nath, Pasupatinath,  etc. La religion est importante et partout présente au Népal: on dit souvent que la religion du Népal est un mélange d’hindouisme et de bouddhisme qui cohabitent harmonieusement. La présence d’autres religions plus minoritaires (religion musulmane, chrétienne, Sikh, etc.) existe et heureusement il n’y a jamais eu de guerre de religion au Népal. 

L’accueil et le respect des voyageurs : dans notre culture, c’est la coutume de bien accueillir les voyageurs et les étrangers, nous les respectons beaucoup et aimons échanger et avoir des contacts avec eux. Nous espérons aussi qu’ils comprennent nos coutumes et les respectent. Nous sommes heureux et fiers qu’ils s’intéressent à notre pays et viennent de loin pour découvrir notre culture, c’est pour cela que c’est important qu’ils passent un bon séjour chez nous.

 

 dscn4553.jpg

Lorsque les trekkeurs viennent ici pour la première fois, ce n’est en général jamais pour la dernière fois…  souvent ils tombent amoureux du Népal et ont envie de revenir. A leur retour ils parlent et racontent à leurs amis et famille. Grâce à eux,  d’autres viennent au Népal… ainsi, grâce à eux, aux agences, aux treks, aux expéditions, nous avons du travail et nous sommes contents de vous guider dans notre pays.

  

 

1 Réponse à “Pourquoi c’est chouette de venir au Népal?”


  • Namasté,Bienvenue en France Deepak, Nous espérons que tu n’as pas la téte qui te tourne de trop mais ne change pas trop…Tu sais chez nous beaucoup de superflu, beaucoup de paillettes…Ton pays est très très beau nous en avons eu un aperçu mais surtout très très riche en valeurs et chaleur humaine.A bientot

Laisser un Commentaire




maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Un été au Portugal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande
| Rom et Chipo chez les grizzlis